Moisissures-allergies

 

Qu’appelle t’on moisissures ?

Les moisissures sont des champignons microscopiques, c’est à dire qu’elles sont invisibles à l’oeil nu.
On en trouve partout et il en existe une multitude d’espèces, dont un grand nombre nous sont encore inconnues. Elles se reproduisent en larguant des spores dans l’atmosphère. Ce sont ces spores qui, inhalées, déclenchent les symptômes d’asthme chez les personnes allergiques aux moisissures.

Où peut-on trouver des moisissures ?

On en retrouve dans de nombreux endroits, que ce soit dans la maison ou à l’extérieur de la maison. La chaleur et l’humidité favorisent leur prolifération, tout comme pour les acariens. On ne les voit en principe pas, sauf lorsqu’elles sont très nombreuses. Par exemple, le « moisi » de la confiture, le « moisi » qu’il peut y avoir sur les joints sanitaires de la salle de bain ou de la cuisine sont en réalité des moisissures potentiellement allergisantes. Dans une maison, les pièces « sensibles » sont : salle de bains, cuisine, buanderie, cave. Nos régions côtières atlantiques, en raison de leur climat souvent humide, sont particulièrement propices au développement de certaines moisissures

Quand souffre-t’on le plus de l’allergie aux moisissures ?

Théoriquement, les moisissures se trouvent toute l’année dans l’atmosphère. En fait, tout comme pour les pollens, elles ont un cycle biologique qui leur est propre, et l’importance de chacune d’entre elle est variable suivant les époques de l’année. Les spores sont larguées en plus grand nombre à certaines saisons : par exemple, le taux le plus élevé de la moisissure alternaria se rencontre en plein été, généralement au mois d’août.

Que faire pour éviter leur contact si vous êtes allergiques aux moisissures ?

Pour vous protéger des moisissures extérieures :

  • fermez portes et fenêtres lorsque c’est la saison de forte prolifération
  • ne stockez pas du bois coupé à brûler dans la maison
  • ne tondez pas l’herbe
  • ne ramassez pas les feuilles mortes
  • ne manipulez pas de compost ou de fumier
  • évitez le camping pendant cette période
  • si la maison est climatisée, obturez la prise d’air extérieure

Pour se protéger des moisissures qui se développent dans la maison :

  • aérez
  • n’utilisez pas d’humidificateurs
  • n’utilisez pas de saturateurs d’eau pour vos radiateurs
  • ne laissez pas de l’eau stagner dans un récipient
  • évitez les plantes dans la maison, interdisez les dans la chambre
  • si vous gardez vos plantes, n’utilisez pas de bac à réserve d’eau
  • si vous vivez dans une région humide, utilisez un déshumidificateur de façon à maintenir l’indice hygrométrique à moins de 50%
  • si vous avez une climatisation (air conditionné), nettoyez le système et désinfectez-le le plus souvent possible (y compris dans votre auto)
  • utilisez une hotte aspirante au-dessus de la cuisinière, de façon à évacuer l’humidité générée par la cuisson des aliments
  • nettoyez et désinfectez régulièrement votre poubelle
  • séchez les vêtements dès qu’ils sont lavés
  • évitez les aquariums

L’allergique aux moisissures présente fréquemment des signes quand il rentre dans une écurie, ou lorsqu’il assiste à la moisson. Quand la moissonneuse est en action le brouillard de poussière observé est composé de nombreuses moisissures

 

Publié le 15 avril 2013 - Mis à jour le 15 avril 2013