Nos publications

 

Cette page n’est plus mise à jour. Il était possible de présenter sur notre site personnel les articles que nous publions dans des revues scientifiques, cela n’est plus possible avec la plupart des éditeurs. Nous en sommes désolés.

Grâce à la compréhension de certains éditeurs il est maintenant possible de présenter sur notre site personnel les articles que nous publions dans des revues scientifiques. Ces articles sont destinés avant tout à un personnel médical, mais certains sont accessibles à toutes les personnes concernées ou intéressées par le sujet. Nous ne pouvons pas présenter toutes nos publications, car certains éditeurs ne nous en donnent pas encore le droit.

Nous avons, ici, volontairement limité notre choix à quelques publications accompagnées des textes (en général au format « pdf ») avec autorisation de reproduction (droit de copie privé), en particulier pour les publications chez Elsevier http://www.elsevier.com/ .

Pour une liste plus complète, consultez le site de
« Google Scholar » : http://scholar.google.com/…E. Bidat…Search

 

    • Allergie alimentaire : les réactions à l’inhalation sont différentes des réactions à l’ingestion Nous rapportons les observations de 8 enfants âgés de 3 à 9 ans qui ont présenté à l’inhalation d’arachide une réaction allergique de type immédiat. Tous étaient sensibilisés à ….
      suite…
    • Induction de tolérance orale aux aliments chez l’enfant : aspects pratiques En cas d’ allergie alimentaire le traitement par induction de tolérance est une voie thérapeutique ancienne qui connaît actuellement un regain d¹intérêt. Cette approche thérapeutique permet d’améliorer la qualité de vie de bon nombre d’enfants présentant une allergie alimentaire persistante. Il faut néanmoins en connaître les limites. A partir de notre expérience récente (2008), nous soulevons les problèmes pratiques que soulève cette approche thérapeutique

      ….
      suite…

    • Comment gérer une réaction par allergie alimentaire, comment l’expliquer aux patients : Les indications sont en accord avec les dernières recommandations européennes (voire Médecine&Enfance 2008) sur la gestion des réaction anaphylactique chez l’enfant

      ….
      suite…

    • Education de l’allergie alimentaire sévère chez l’enfant : quand l’allergie alimentaire est prouvée, la prise en charge repose avant tout sur l’éducation de l’enfant et de sa famille.

      Les familles d’enfants présentant une allergie alimentaire ont des lacunes dans les connaissances du régime d’éviction et….
      suite…

    • Allergie au sésame : un article deja ancien mais vous nous questionnez de plus en plus souvent car
      vous rencontrez de plus en plus souvent du sésame dans votre alimentationL’allergie alimentaire au sésame paraît être en pleine expansion ; néanmoins….
      suite…
    • Allergie alimentaire de l’enfant ? : L’allergie alimentaire correspond à une réaction adverse aux protéines alimentaires par un mécanisme immunoallergique (IgE ou non IgE-médié). Les signes peuvent ….
      suite…
    • spaghettis with tomato sauce Allergique alimentaire ? : il faut toujours lire l’étiquette même si le produit est composé d’ingrédients auxquels vous n’êtes a priori pas allergique.
      suite…
    • Allergique à l’arachide ? : : du nouveau dans le régime mais avant de modifier vos habitudes alimentaires parlez en à votre médecin.
      suite…
    • Etiquetage: le désarroi d’un consommateur allergique  suite…
        
    • Allergie alimentaire à l’huile de tournesol  suite…
        
    • Les moustiquesLes moustiques : pour tout savoir sur le traitement des réactions aux piqûres de moustiques, et la prévention  suite…
        
    • hyperventilationSyndrome d¹hyperventilation : une pathologie qui reste méconnue, bien qu’elle concerne 6 à 10% de la population. Les enfants est adolescents ne sont pas épargnés. Une mise au point et des indications sur la prise en charge que nous pratiquons.
      suite…
        
    • crise asthmeCrise d’asthme : plan d’action écrit  Les plans d¹action écrits sont recommandés pour la gestion de l¹asthme depuis des années, mais ils restent fortement sous-utilisés en dépit d¹une efficacité démontrée. Nous proposons des plans d¹action pré imprimés facilement adaptables à la pratique courante. Nous suggérons une méthode facilitant leur emploi auprès des enfants asthmatiques.
      suite…
        
    • PiKo 1Le piko1 : Dans cette étude nous évaluons l¹observance de la mesure du débit expiratoire de pointe (DEP) et l¹acceptabilité d¹un nouveau débitmètre électronique (PiKo-1).Cet appareil est une excellente alternative au débitmètre mécanique, il permet de plus la mesure ambulatoire du Volume expiratoire Maximal par seconde.
      suite…
        
    • PiKo 1Régime et allergie : tout change. Dans la prise en charge d’une allergie alimentaire les connaissances actuelles permettent d’adapter le régime à chaque patient. Dans la prévention d’une allergie, les mesures traditionnellement recommandées sont remises en cause, certaines étaient inutiles ou nuisible.
      suite…

 

Allergie alimentaire : les réactions à l’inhalation
sont différentes des réactions à l’ingestion

Nous rapportons les observations de 8 enfants âgés de 3 à 9 ans qui ont présenté à l’inhalation d’arachide une réaction allergique de type immédiat. Tous étaient sensibilisés à l’arachide, mais n’avaient jamais consommé cet aliment sous forme non cachée. Il leur était conseillé un régime strict d’éviction de cet aliment. Afin de savoir si ce régime pouvait être élargi, nous avons pratiqué un test de provocation par voie orale (TPO) à l’arachide pour déterminer la dose réactogène (DR) à l’ingestion de cet aliment. La DR observée n’étant pas particulièrement basse, tous ont pu élargir leur régime et améliorer ainsi leur qualité de vie. La réaction à l’inhalation d’arachide ne prédit pas la DR à l’ingestion de cet aliment et ne justifie pas la pratique systématique d’un régime d’éviction stricte.
anaphylaxie
T. Baranes*, E. Bidat
Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris,
9, avenue Charles-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Eight children, aged from 3 to 9 years, presented to inhaled peanut an immediate allergic reaction. All were sensitized to peanut but none had already ingested it overtly. A strict avoidance diet was prescribed concerning this food allergen. An oral provocation challenge was realized to determine the eliciting dose (ED) to ingestion. The ED was high enough to allow all the children a less restrictive diet. Inhaled allergic reaction to peanut does not always justify a strict avoidance diet.
© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés..

Induction de la tolérance orale aux aliments
chez l’enfant : aspects pratiques

En cas d’ allergie alimentaire, le traitement par induction de la tolérance est une voie thérapeutique ancienne qui connaît actuellement un regain d¹intérêt. Cette approche thérapeutique permet d’améliorer la qualité de vie de bon nombre d’enfants présentant une allergie alimentaire persistante. Il faut néanmoins en connaître les limites. A partir de notre expérience récente, nous soulevons les problèmes pratiques que soulève cette approche thérapeutique
anaphylaxie

C. Feuillet-Dassonval, T. Baranes, E. Bidat,
service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt

Abstract : Specific oral tolerance induction (SOTI) to food is a new topical-therapeutic approach of food allergy. When successful, it improves significantly the patients’ quality of life. SOTI’s practical aspects for child are discussed from our recent experience concerning cow milk, hen’s egg and wheat. Family’s motivation and education are crucial questions to achieve SOTI correctly. A detailed information of possible side effects is essential.
© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés..

Comment gérer une réaction par allergie alimentaire
comment l’expliquer aux patients

La prévalence cumulée de l’allergie alimentaire est de 6,7 % dans la population pédiatrique toulousaine [1]. L’allergie alimentaire se manifeste par une réaction anaphylactique dans 4,9 % des observations [1]. Quand le diagnostic est posé, même si la famille est éduquée, les accidents par consommation accidentelle restent fréquents. Si l’histoire clinique évoque un risque de réaction anaphylactique par ingestion de l’aliment, il est capital d’apprendre au patient et à sa famille à gérer une nouvelle réaction [2]. A la suite de l’intérêt démontré pour les plans écrits personnalisés de gestion de l’asthme [3], des plans d’action écrits pour faciliter l’autogestion des accidents allergiques par allergie alimentaire ont été développés. S’il existe un accord sur les traitements à utiliser [4], il n’y a pas d’accord sur la forme que peuvent prendre ces plans d’action. Nous proposons un modèle de plan d’action écrit pour prendre en charge l’anaphylaxie. Il est en accord avec les recommandations européennes (tableau I). Nous le complétons par un schéma imagé reprenant en particulier la manipulation de l’Anapen®.
anaphylaxie (Médecine&Enfance février 2008)

C. Feuillet-Dassonval, B. Rossignol, E. Bidat, service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt

Education de l’allergie alimentaire sévère chez l’enfant

Les familles d’enfants présentant une allergie alimentaire ont des lacunes dans les connaissances du régime d’éviction et sur la gestion des réactions par allergie alimentaire. Bien que l’éducation thérapeutique améliore la capacité des familles à gérer une réaction par allergie alimentaire et diminue le nombre de réactions, cette éducation est peu pratiquée, même chez les enfants présentant une allergie alimentaire sévère. Un diagnostic médical précis est le préambule indispensable à toute démarche éducative. Il permet de limiter les exclusions alimentaires et d’améliorer la qualité de vie des patients. Nous proposons les objectifs éducatifs pour les patients présentant une allergie alimentaire sévère et comment les atteindre © 2007 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

E. Bidata , C. Clorenneca, B. Rossignola, C. Feuillet Dassonvala

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
© 2007 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Families consisting of children with food allergies have significant deficiencies in their knowledge of how to avoid allergen exposure and how to manage allergic reactions. Although an educational program can considerably improve a family’s ability to manage allergic reactions to food and reduce the number of reactions, this approach is used too infrequently, even for children who have severe food allergies. A precise diagnosis is essential before undertaking such a program. It can result in reduction of the number of foods to be avoided and improvement in the child’s quality of life. We will propose educational objectives for patients with severe food allergies and means to attain these objectives.. © 2007 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Allergie au sésame

L’allergie alimentaire au sésame paraît être en pleine expansion ; néanmoins il n’est actuellement retrouvé qu’une centaine d’observations publiées. Les intérêts nutritionnels du sésame sont rappelés et une revue de la littérature nous permet de préciser, l’épidémiologie de cette allergie alimentaire, les allergènes en cause, les aspects cliniques, diagnostiques et thérapeutiques de cette allergie. Cette revue met en évidence une prévalence de sensibilisation importante, contrastant avec une prévalence d’allergie au sésame relativement faible. La richesse et la variété des allergènes du sésame et les homologies des allergènes avec d’autres trophallergènes sont soulignées. La réelle sévérité à partir de l’adolescence et dans certaines populations de cette allergie est confirmée : un choc anaphylactique est rapporté dans 27 % des observations publiées. Les difficultés diagnostiques sont exposées. Un protocole de test de provocation oral est proposé. © 2003 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

P.S.E. Agnea , F. Rancéb , E. Bidata

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
a Hôpital des enfants, Toulouse, France
© 2003 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Although sesame seed allergy seems to be on the increase, only about 100 case reports have been published. In this review, we first describe the nutritional qualities of sesame seeds. Our review of the literature then allows us to discuss details of the epidemiology, the causative allergens, diagnosis and therapy of this food allergy.We focus on the high prevalence of sensitisation to sesame seed that contrasts with the relatively low prevalence of allergy to this substance.We discuss the abundance and variety of sesame seed allergens, as well as the presence of homologies that are shared with various other food allergens. The severity of sesame seed allergy, first occurring in adolescence but also in certain specific populations, is confirmed by the occurrence of anaphylactic shock involving 27% of the cases reported in the literature. We discuss difficulties in diagnosis, and we present a progressive oral provocation test for use in suspected cases. . © 2003 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Allergie alimentaire de l’enfant
Food allergy in children

L’allergie alimentaire correspond à une réaction adverse aux protéines alimentaires par un mécanisme immunoallergique (IgE ou non IgE-médié). Les signes peuvent toucher de nombreux organes, mais la dermatite atopique reste la manifestation prédominante de l’allergie alimentaire de l’enfant. Quelques allergènes sont responsables de la plupart des allergies alimentaires de l’enfant. En France, ce sont essentiellement le lait de vache, l’œuf de poule, le kiwi, l’arachide, le poisson, les fruits à coque, la crevette. Le diagnostic repose sur des investigations standardisées comprenant avant tout l’anamnèse qui est confortée par des tests cutanés, un dosage des IgE spécifiques et, parfois, un test de provocation par voie orale. La prise en charge thérapeutique nécessite des évictions dont le niveau est adapté à chaque situation. Le régime peut être strict ou, parfois, il n’est que partiel, limité à des quantités franches de l’aliment ou à l’aliment non cuit. L’évolution spontanée est parfois favorable. Les régimes thérapeutiques par induction de tolérance ou désensibilisation sublinguale sont en cours de validation. Ils constituent une voie thérapeutique d’avenir.

E. Bidata

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Food allergy is an adverse reaction to food protein by an immunological mechanism (IgE or non IgE-mediated). Signs can involve all organs, but atopic dermatitis remains the main manifestation. In children, only few allergens are involved. In France, it is cow milk, hen eggs, kiwi, peanut, fish, nuts, shrimp. Diagnosis is based on clinical history, skin tests, specific IgE and, sometimes, food challenge. Treatment is based on specific eviction. Regime can be total or sometimes limited to large among of the specific food, or only raw food. Food allergy disappears sometimes. Tolerance or food desensitization is in progress.. © 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

De l’importance de lire attentivement
les étiquettes avant de consommer…
des spaghettis

Trois enfants allergiques à l’arachide, connaissant et gérant bien leur allergie, ont présenté des réactions allergiques immédiates après avoir consommé des pâtes alimentaires accompagnées de sauce tomate. Ces observations permettent de discuter l’attitude vis-à-vis des fruits à coque chez l’allergique à l’arachide, les réglementations européennes actuelles concernant l’étiquetage, et de rappeler l’absolue nécessité d’une lecture des étiquettes de tout produit consommé par un sujet présentant une allergie alimentaire, même s’il s’agit d’un produit composé d’ingrédients auxquels le sujet n’est pas a priori allergique.

E. Bidata , T. Baranesa, C. Feuillet-Dassonvala, B. Rossignola

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Le régime d’éviction chez les allergiques à l’arachide

Chez les enfants allergiques à l’arachide, nous avons analysé, à partir de la littérature, la balance bénéfices–risques d’une exclusion stricte de l’arachide. Les bénéfices d’un régime strict semblent limités : les réactions aux basses doses et à l’huile d’arachide raffinée sont rares et le plus souvent minimes, il n’est pas prouvé qu’un tel régime facilite la guérison de l’allergie. En revanche, le régime strict peut dans certaines situations induire une aggravation de l’allergie, il est responsable d’une altération de la qualité de vie, de la création de néophobies alimentaires. En cas de guérison de l’allergie, il est difficile de normaliser l’alimentation suite à un régime strict. En dehors des rares patients sensibles à une dose infime d’arachide, pour lesquels un régime strict est conseillé, le rapport bénéfices/risques est en faveur de la prescription d’un régime adapté à la dose déclenchante. Pour la majorité des enfants allergiques à l’arachide, il nous semble que l’exclusion peut et doit se limiter à l’arachide non cachée.allergiques à l'arachide

C. Feuillet-Dassonvala, P.-S.-A. Agneb, F. Rancéc, E. Bidata,*
a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
b Hôpital général de Grand-Yoff, Dakar, Sénégal
c Allergologie–pneumologie, hôpital des enfants, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex, France
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Étiquetage : le désarroi d’un consommateur allergiqueà l’arachide …

Etiquetage : La nouvelle réglementation européenne mise en application en novembre 2005 devrait faciliter la vie des allergiques à des aliments. Malheureusement certaines industries alimentaires ayant un soucis de   protection, elles appliquent un étiquetage « préventif » qui complique la vie des allergiques.

Lettre à la rédaction : les nouvelles normes de la réglementation européenne mise en vigueur en novembre 2005 devaient apporter une lisibilité plus précise et plus rassurante pour les 12 allergènes dits majeurs, dont l’arachide . Le nouvel étiquetage est devenu systématique depuis la fin de novembre 2005 et déjà la confusion s’installe ! T émoin de ce désarroi, le témoignage de la mère de Tom..Etiquettage désarroi

B. Rossignola, E. Bidata,*

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (APHP), 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
Revue française d’allergologie et d’immunologie clinique(2006)

© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

L’allergie au tournesol et à son huile …

Allergie au tournesol : le tournesol et son huile peuvent entraîner des réactions allergiques par ingestion, inhalation ou contact.

Nous rapportons l’observation d’une fillette de cinq ans présentant une allergie alimentaire à l’huile de tournesol. Une sensibilisation est mise en évidence au niveau cutané pour l’huile et les graines de tournesol. Les IgE sériques spécifiques sont négatives. Le test de provocation par voie orale est positif pour 54 ml d’huile de tournesol. Elle réagit aussi à l’inhalation et au contact de graines de tournesol. Les signes cliniques sont variables : urticaire, érythème, vomissements, gêne respiratoire ou fatigue. Ils sont fonction de la voie de déclenchement : contact, ingestion et inhalation du (des) allergènes.
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés..allergie au tournesol

Allergy to sunflower oil and seeds

C. Mayaud-Marreta, A. Malod-Panissetb, E. Bidata,*

a Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (APHP), 9, avenue du Général-De-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France
b Service de pédiatrie, hôpital André-Mignot, 177, rue de Versailles, 78157 Le-Chesnay cedex, France

Revue française d’allergologie et d’immunologie clinique 46 (2006) 92–94

© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Les moustiques : pour tout savoir sur…

Réactions allergiques aux piqûres de moustiques, quelle prévention ?
Mosquito bites allergy, which prevention? Les moustiques

C. Feuillet-Dassonval a, F. Lavaudb, H. Viniakerc, E. Bidata,*

a Service de pédiatrie, Assistance-publique–Hôpitaux-de-Paris, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne cedex, France
b Service des maladies respiratoires et allergiques, CHU de Reims, 51092 Reims cedex, France
c Vitry-le-François, 51300, France

Archives de pédiatrie 13(2006) 93 –99

Résumé : Les réactions allergiques après piqûre de moustiques sont essentiellement locorégionales, immédiates ou tardives. Elles sont sous-estimées chez l’enfant. Ces réactions allergiques sont difficiles à différencier des réactions histaminiques non spécifiques toxiques car les signes locaux sont communs. La reconnaissance d’allergènes majeurs spécifiques dans la salive de moustique, bien caractérisés sur le plan physicochimique, a permis d’élaborer des allergènes recombinants qui devraient améliorer le diagnostic et ouvrir de nouvelles perspectives thérapeutiques. Les mesures préventives s’appliquent chez tout enfant ayant présenté des réactions indésirables, allergiques ou non allergiques. Elles reposent sur des conseils simples de protection cutanée, l’utilisation de répulsifs, en prenant garde à la toxicité de certains d’entre eux, et l’utilisation d’antihistaminiques. Une fiche pratique est proposée.
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Mosquito bites may induce allergic reactions in children. Usually underestimated, these reactions are often cutaneous and difficult to distinguish from non-specific histaminic phenomena. Recently, the identification of major allergens in mosquito saliva has allowed the achievement of recombinant allergens, which should facilitate the diagnosis and treatment of allergic reactions. Preventive cares must be performed in all children with large reactions, allergic or even non-allergic. Prevention consists in cutaneous protection, the use of repellents (with special attention to their toxicity), and antihistamines. A practical sheet for patient is provided.
© 2006 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Syndrome d¹hyperventilation : une pathologie qui reste méconnue, bien que…

Le syndrome d’hyperventilation pulmonaire chez l’enfant, revue de la litterature
Hyperventilation syndrome in children   hyperventilation
T. Baranes, B. Rossignol, C. Stheneur, É. Bidat *
Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique Hôpitaux de Paris, 92104 Boulogne cedex, France

Résumé : Le syndrome d’hyperventilation pulmonaire (SHV) est une affection fréquente chez l’adulte. Les références concernant l’enfant sont rares  et déjà anciennes. Son diagnostic est parfois difficile car les symptômes sont identiques à ceux d’autres maladies organiques avec lesquelles il peut d’ailleurs être associé, notamment l’asthme. Le diagnostic est porté par élimination, essentiellement par la clinique. L’interrogatoire est un temps capital et le recours à un questionnaire standardisé en facilite le diagnostic. Un test d’hyperventilation volontaire est parfois nécessaire pour reproduire des signes atypiques. Le SHV ne doit pas être méconnu car le retard diagnostique conduit à une surconsommation médicale et l’évolution spontanée chez l’adulte se fait parfois vers une anxiété chronique. Un effort doit être fait pour un diagnostic précoce, afin de prévenir une stigmatisation et une fixation du symptôme et d’éviter des examens et traitements inutiles. Les auteurs proposent une revue de la littérature du SHV chez l’enfant en insistant sur les différents moyens diagnostiques et sur la prise en charge thérapeutique. © 2005 Publié par Elsevier SAS.

Abstract: Hyperventilation syndrome is frequent in adults. There are only very few and very ancient publications in children. Diagnosis is sometimes difficult, because the symptoms often mimic those of organic diseases. Hyperventilation syndrome and organic diseases, especially asthma, often coincide. Intensive efforts should be made to diagnose hyperventilation syndrome at an early stage because this will prevent stigmatization and fixation of symptoms and disease, and also prevent children from undergoing unnecessary medical examinations and therapies. The authors review the litterature about hyperventilation syndrome in children. © 2005 Publié par Elsevier SAS.

Crise d’asthme : plan d’action
Les plans d¹action écrits sont recommandés pour…

Le plan d’action écrit : un outil pour l’autogestion de l’asthme
Written asthma action plans: a useful tool for self-management crise d'asthme
C. Feuillet-Dassonvala, R. Gagnayreb, B. Rossignola, E. Bidata, C. Stheneura
*
a Service de pédiatrie du Professeur-Chevallier, AP–HP, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne cedex, France
b Laboratoire de pédagogie de la santé, UPRES EA 3412, UFR SMBH Léonard-de-Vinci, université Paris-XIII, 74, rue Marcel-Cachin, 93017 Bobigny cedex, France

Résumé : Les plans d’action écrits sont recommandés pour la gestion de l’asthme depuis des années, mais ils restent fortement sous-utilisés en dépit d’une efficacité démontrée. Nous proposons des plans d’action pré-imprimés facilement adaptables à la pratique courante. Nous suggérons une méthode facilitant leur emploi auprès des enfants asthmatiques. Ils concernent à la fois les patients qui ne possèdent pas de débit mètre de pointe (plans d’action selon les signes cliniques) et ceux qui en ont l’utilisation (plans d’action d’après les valeurs du débit expiratoire de pointe). © 2005 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract : Written action plans for asthma have been recommended for many years. However, despite the fact that their effectiveness has been demonstrated, they are not used enough. The plans that we propose are serviceable and the method that we suggest makes them easy to use in the treatment of asthmatic children. These plans are made for patients who do not use a peak-flow meter (plans based on symptoms) and those who control this tool (plans based on peak expiratory flow). © 2005 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Le piko1 : dans cette étude nous évaluons…

Observance et acceptabilité d’un nouveau débitmètre de pointe électronique, le PiKo-1
PiKo 1 S. Meuric1, M. Leroy1, B. Raffestin1, E. Bidat2

  1. Service d’Explorations Fonctionnelles, Hôpital Ambroise Paré,
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Boulogne Billancourt,
    Université de Versailles – Saint Quentin en Yvelines, France.
  2. Service de Pédiatrie, Hôpital Ambroise Paré, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Boulogne Billancourt, France.

Résumé :
Introduction : Cette étude prospective évalue l’observance de la mesure du débit expiratoire de pointe (DEP) et l’acceptabilité d’un nouveau débitmètre électronique (PiKo-1).
Méthodes : 23 enfants asthmatiques (3 intermittents, 20 persistants) âgés de 10,9 3,8 [5,2-18] ans ont mesuré et noté quotidiennement leur DEP pendant 5,8 1,2 [4-8] semaines sans savoir que le PiKo-1 mémorise les mesures effectuées. Les valeurs notées ont été comparées à celles enregistrées. L’acceptabilité a été évaluée par un questionnaire.
Résultats : Deux patients ne sont pas revenus. L’observance (mesures réellement effectuées x 100/mesures attendues) a été supérieure à 80 % pour 14/21 patients (67 %) et inférieure à 45 % pour 3/21 patients (14 %). Elle a diminué au cours des semaines (96 % la première ; 68 % la cinquième) ; 12 % des valeurs étaient fausses. Le débitmètre a été majoritairement apprécié (interprétation facile des résultats, petit, joli, pratique d’utilisation) même si certains patients ont eu des difficultés avec la taille de l’embout.
Conclusions : La courte durée de l’étude explique probablement la bonne observance constatée : la diminution de celle-ci avec le temps et les études antérieures suggèrent cette hypothèse. Le PiKo-1 est une bonne alternative au débitmètre mécanique, et permet de plus la mesure ambulatoire du VEMS.

Les régimes d’éviction : pour qui, comment ?
Avoidance regimes: for whom and how?

F. Rancéa, E. Bidatb  PiKo 1
a Hôpital des enfants, allergologie–pneumologie, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex, France
b Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpital Ambroise-Paré, 92104 Boulogne cedex, France

Résumé
Le régime d’éviction est encore le seul traitement accessible à l’enfant allergique pour éviter les symptômes de la réaction allergique. Il est indiqué après avoir porté le diagnostic d’allergie alimentaire sur des tests standardisés. Les modalités du régime d’éviction sont à discuter selon que l’éviction est destinée à la prévention primaire ou tertiaire ou qu’elle s’intègre au développement d’une tolérance. Quand des choix sont possibles, il faut toujours favoriser le régime qui altère le moins la qualité de vie de l’enfant et de son entourage. © 2005 Publié par Elsevier SAS..

Abstract
An avoidance regime is still the only way for an allergic child to escape having symptoms of an allergic reaction. It is undertaken after having confirmed the diagnosis of food allergy by standardized tests. Details of the regime depend on whether the aim is primary or tertiary prevention and whether it is meant to include development of tolerance. When possible, the recommended regime should have the least probability of modifying the quality of life of the child and its family.  © 2005 Publié par Elsevier SAS..

quelques liens utiles

Un commentaire ? un site que vous aimez ? Parlez-en au Dr Bidat en lui envoyant un courriel (voir son mèl en bas de page)

 

 

 

Publié le 15 avril 2013 - Mis à jour le 15 avril 2013