Eczéma enfant, conseils pratiques

Conseils pratiques pour prendre soin de l’eczéma de l’enfant

E. Bidat, C. Feuillet-Dassonval, B. Rossignol

L’eczéma est étroitement lié à la sécheresse cutanée et il récidive par poussée. Le contrôle précis et régulier d’un traitement adapté améliore le confort de vie de l’enfant et de son entourage. Les différents traitements ont pour but de :

  • diminuer la sécheresse de la peau à l’aide d’émollients (crèmes hydratantes).
  • lutter contre l’inflammation avec les dermocorticoïdes.
  • contrôler la surinfection

 

Diminuer la sécheresse de la peau

    • Faire sa toilette :

– Prendre une douche ou un bain à une température inférieure à 37°.
– Effectuer la toilette avec un pain dermatologique ou un gel sans savon.
– Sécher en tamponnant la peau sans frotter.
– Hydrater immédiatement après avoir séché.

  • Hydrater :

– Utiliser l’hydratant prescrit par le médecin
et l’appliquer 2 fois par jour (émollient).
– En cas de poussées d’eczéma, ne pas hydrater la lésion
mais y appliquer le dermocorticoïde

Signaler au médecin les réactions éventuelles à un produit de toilette ou à une crème hydratante : certains sont mal tolérés et leur choix est très personnel

Contrôler l’inflammation et la surinfection

  • Lutter contre l’inflammation
    (rougeurs, « vésicules »-comme des têtes d’épingle- qui grattent) :

    Le médecin adapte la « force » du dermocorticoïde à l’état de l’eczéma et/ou à sa localisation sur le corps.

    • Appliquer quotidiennement le dermocorticoïde prescrit sur les zones d’eczéma enflammé et poursuivre l’application de l’hydratant sur les zones sèches non enflammées.
    • Renouveler l’application chaque jour jusqu’à la disparition complète des lésions.
    • Compter les tubes de dermocorticoïde utilisés entre 2 consultations médicales (et/ou noter la date d’ouverture du tube sur la boîte).
    • Reprendre l’application des émollients sur l’ensemble du corps, une fois l’inflammation contrôlée.
  • Soigner le prurit
    (démangeaisons) :

    • Renforcer l’hydratation de la peau avec l’émollient habituel (en l’absence d’inflammation).
    • Les anti-histaminiques ont une efficacité inconstante sur le prurit de l’eczéma.
  • Traiter l’infection (les lésions suintent, présence de croûtes jaunâtres) :

– Utiliser la pommade antibiotique recommandée en cas de suintements.
– Suivre le traitement proposé par antibiothérapie orale après avis médical.

 

Optimiser la prise en charge de l’eczéma.

  • Contrôle de l’environnement :
  • – Aérer été comme hiver et limiter le chauffage à 18° ou 19°
    – Eviter l’exposition au tabac, aux animaux à poils, aux acariens.
  • Choix des vêtements et conseils de lavage :

– Opter pour des vêtements en coton (la laine « gratte »).
– Changer tous les jours les sous-vêtements et les vêtements de nuit.
– Choisir une machine à laver le linge avec un bon programme de rinçage; mettre une dose minimum de lessive dans la machine.
– Sélectionner une lessive selon les résultats de l’enquête de QUE CHOISIR n°424 ;
seules 4 lessives peuvent être considérées comme moins allergisantes et/ou irritantes :

Le Chat Sensitive hypoallergénique,
Top Budget (Intermarché),
X-Tra au savon de Marseille,
Eco+(Leclerc)

  • Hygiène et santé :

– Couper les ongles de l’enfant.
– Se rincer en cas de transpiration ET en sortant des bains (baignoire, piscine et mer) ; ensuite se sécher en tamponnant et hydrater.
– Pratiquer les vaccinations recommandées, sauf en période des poussées d’eczéma

  • En période de poussées d’eczéma :

– Eviter le contact avec les personnes qui ont un herpès (« boutons de fièvre »).

  • Alimentation

En cas d’allergie prouvée à 1 ou plusieurs aliments, respecter le régime d’éviction prescrit par le médecin.
– En absence d’allergie alimentaire, suivre les conseils usuels de diversification.

 

Publié le 15 avril 2013 - Mis à jour le 15 avril 2013