Latex, allergie

 

© Dr Etienne Bidat et Yves Swartebroeck – AllergieNet

Origine de l’allergène latex : Le latex naturel provient de l’arbre Heavea Brasiliensis sous forme d’un liquide laiteux qui suinte à partir d’incisions pratiquées sur le tronc.
Après traitement comprenant l’ajout d’additifs, le latex entre dans la composition de gants (d’examen ou de cuisine), de tétines, de ballons de baudruche, de pneus, de matériaux médicaux (sondes, tubulures…), de préservatifs, de bonnets de bain, de semelles de chaussures…

 

Prévalence

La prévalence des réactions de type I au latex augmente et des manifestations allant jusqu’au choc anaphylactique sont décrites. Des allergies croisées latex-aliments sont de plus en plus souvent retrouvées. C’est trop souvent à l’occasion d’une urticaire, d’oedème de Quincke ou de choc anaphylactique que l’allergie au latex est suspectée, les manifestations mineures étant passées inaperçues … il faut donc y penser.
La prévalence de la sensibilisation cutanée vis à vis du latex dans la population générale est inférieur à 1 %. Mais chez les atopiques la prévalence de sensibilisation cutanée oscille entre 3 et 10 %. Chez les porteurs de spina-bifida la prévalence des manifestations allergiques serait de 18 à 28 %. Il est prévu une rapide augmentation de la prévalence de l’allergie au latex dans la population générale si des mesures ne sont pas mises en oeuvre pour diminuer l’allergénicité voire rendre anallergénique le latex, ou pour le remplacer par une autre substance non allergisante. La demande accrue en latex a amené certains fabricants à diminuer les étapes de fabrication, produisant ainsi un latex plus allergisant.

Manifestations de l’allergie au latex

Les mécanismes impliqués dans le déclenchement des réactions dues au latex sont de type IV (retardé) pour l’eczéma, de type I (immédiat) pour la plupart des autres réactions.
L’URTICAIRE DE CONTACT : apparaît localement en quelques minutes et disparaît spontanément sans traitement à l’arrêt du contact avec le latex. Ce signe est le plus fréquent chez l’enfant, il survient lors du gonflement des ballons ou lors des soins dentaires. L’urticaire de contact serait constante en cas d’allergie au latex : il faut donc le rechercher par l’anamnèse quand on suspecte le latex.
L’ECZEMA : se rencontre essentiellement chez l’adulte. Il est généralement localisé sur le dos des mains et des doigts
RHINITES, CONJONCTIVITES et ASTHME : le latex peut se comporter comme un pneumallergène. Les poudres contenues dans les gants de latex fixent les antigènes du latex et, lors des manipulations, sont mises en suspension dans l’air pouvant provoquer des rhinites, des conjonctivites et des crises d’asthme. Le latex libéré par les pneus des voitures lors du freinage vient d’être mis en cause dans la survenue de signes respiratoires chez le sujet sensible.
CHOC ANAPHYLACTIQUE lors d’un contact s’il y a effraction de la barrière cutanée (lésions d’eczéma préexistantes, lavages de mains fréquents), par contact des muqueuses lors d’actes chirurgicaux ou médicaux ou encore par pénétration intraveineuse lors de l’utilisation chez des sujets allergiques au latex des tubulures de perfusion ou de poches souples (liquides de perfusions, médicaments) contenant du latex.

Diagnostic de l’allergie au latex

  • PRICK-TESTS : ils sont possibles avec les extraits commercialisés, avec des extraits de gants, ou à travers les gants. Dans ce cas il est conseillé de laver les gants et de les stériliser afin d’éviter d’éventuelles réactions anaphylactoïdes ou des urticaires de contacts dus à l’amidon de maïs qui les tapisse. C’est la méthode diagnostique la plus performante, mais leur inocuité dans cette indication est discutée, car des cas de choc anaphylactique ont été décrits.
  • IDR : cette technique est abandonnée par la plupart des auteurs étant donné le risque de réactions générales.
  • PATCH TESTS : ils sont utilisés pour le diagnostic des réactions de type IV. Ils sont réalisés avec les additifs : thiurams, thiazoles, carbamates, éthylèneoxyde.
  • TESTS DE PROVOCATION : parfois proposés chez des patients présentant des rhinites, des conjonctivites, de l’asthme quand le latex est suspecté, ils consistent à manipuler des gants lavés (sans poudre), puis non lavés, de différentes marques en raison de la variabilité antigénique. En cas d’asthme, en plus des ces manipulations, on fait respirer le patient dans une chambre d’inhalation contenant de la poudre provenant de gants.
  • IgE SPECIFIQUES : leur recherche peut être faite avec le Rast du commerce (Pharmacia*) ou avec des préparations spéciales contenant des extraits de latex frais non ammoniaqué, de latex frais ammoniaqué ou à partir d’extraits de gants. Le Rast Pharmacia n’aurait une sensibilité que de 65 %. Le CAP système atteindrait 90 %. La recherche d’IgE avec les différents extraits (latex frais amoniaqué, non ammoniaqué, extraits de gants de différentes marques) atteindrait une sensibilité de 91-100%. En pratique courante le CAP système de Pharmacia est conseillé.

L’allergie croisée

On a décrit des réactions croisées du latex avec la banane, la chataigne, l’avocat, le melon, le kiwi, les noix, le raisin, les fruits de la passion, les épinards, la pêche, la papaye, la noisette.
On redoute surtout la survenue de chocs anaphylactiques lors d’actes médicaux ou para-médicaux utilisant du latex chez des sujets allergiques à l’un de ces aliments.
A l’inverse il faut prévenir les patients allergiques au latex qu’ils peuvent développer des réactions graves lors de l’ingestion de l’un de ces aliments.

Prévention

L’industrie du latex cherche à mettre au point des méthodes pour rendre le latex « hypo-allergénique ». Il faut être prudent face à des appellations « hypo-allergéniques » : il est montré que ces produits peuvent donner des tests positifs.
Il existe des gants chirurgicaux ou d’examen sans latex. On en trouve dans le commerce en vinyl, en polyuréthane, en néoprène, en nitrile, en tactylon, en élastyrène. Plusieurs obstacles freinent leur utilisation : leur coût est élevé, ils présentent une moindre souplesse pouvant gêner le chirurgien , pour le vinyl la barrière vis à vis des germes est moins bonne, pour les gants d’élastyrène un risque de dissolution par les solvants est possible. En cas d’allergie au latex ces gants sont actuellement la seule alternative, il est même recommandé d’assurer un environnement sans latex : tout le personnel de salle d’opération devrait utiliser des gants sans latex pour éviter de libérer des allergènes qui seront aéro-transportés par les poudres contenues dans les gants et déclencher ainsi des réactions par inhalation. Il faut également vérifier que le reste du matériel de salle d’opération ne contient pas de latex (cathéters, sondes, tubulures de perfusions, poches à liquides de perfusions, matériel d’anesthésie). Les patients allergiques doivent être prévenus des risques lors d’examens dentaires, gynécologiques, proctologiques, ou autres examens diagnostiques où du latex peut être utilisé.

Recommandations de l’AAAAI* pour toute intervention chirurgicale

  • identification des patients à haut risque : porteurs de spina-bifida, d’anomalies uro-génitales ou les autres multi-opérés,
  • interroger tout patient, à la recherche de symptômes en faveur d’une allergie au latex : gonflements ou démangeaisons des muqueuses (buccale, rectale) lors d’un contact avec du latex (ballons gonflables, gants). Survenue d’un choc anaphylactique inexpliqué. Réactions locales ou générales lors de l’ingestion de châtaignes, bananes ou avocat,
  • tester tous les patients à risque. Quand les tests ne sont pas corrélés à la clinique, ou s’ils ne peuvent être réalisés dans la crainte de la survenue d’un choc anaphylactique, on proposera la recherche d’IgE spécifiques,
  • toute manoeuvre prévue chez un patient porteur de spina-bifida devraient être réalisée dans un environnement sans latex,
  • tout patient ayant une histoire évocatrice doit subir les gestes médicaux et chirurgicaux dans un environnement sans latex.

* AAAAI : American Academy of Allergy, Asthma and Immunology

 

Publié le 15 avril 2013 - Mis à jour le 15 avril 2013