Comment lutter contre les acariens ?

Dr Etienne BIDAT. Dr Catherine Feuillet-Dassonval. Bénédicte Rossignol.

Les acariens : comment diminuer leur nombre ou les faire disparaître ?

Il existe des acariens partout, même dans les maisons les plus propres. En diminuant leur nombre ou en les faisant disparaître, l’allergique aux acariens sera moins ou pas du tout gêné. Pour diminuer leur nombre ou les faire disparaitre plusieurs moyens sont possibles, il faut souvent les associer (les utiliser en même temps). On peut les détruire par de très fortes températures (plus de 55°C). Il existe aussi des produits qui les tuent (les acaricides). En limitant l’humidité de la pièce et en diminuant le chauffage de la chambre les acariens auront du mal à vivre et à se multiplier. On peut aussi les enfermer dans des housses spéciales, ainsi ils ne peuvent pas sortir du matelas et de l’oreiller. Bien sûr il ne faut pas oublier de supprimer, ou de limiter, les « niches » d’acariens comme les coussins, les nombreuses peluches…

Conseils pratiques

Environnement

Pour limiter la prolifération des acariens

  • aérer chaque jour la chambre, 30 minutes par jour, tous les jours, surtout par temps sec et froid,
  • limiter le chauffage à 18 ou 19°c,
  • limiter l’humidité ( pas d’humidificateur, pas de saturateur sur les radiateurs, pas de bocal à poisson, pas de plantes vertes,…).

Literie

Ne pas se fier au label « anti-acarien » qui n’offre pas forcément une garantie prouvée

  • utiliser un sommier métallique ou à latte de bois (pas de sommier tapissier),
  • utiliser des matelas et oreillers synthétiques (en mousse si possible, essentiellement parce qu’on les lave plus facilement et qu’on les renouvelle plus souvent),
  • utiliser des housses spéciales, imperméables aux acariens dont la fermeture enveloppe complètement l’oreiller, la couette, le matelas (les housses-alèzes sont d’une efficacité très modérée).
    • Sinon, laver régulièrement (1 fois par mois) les oreillers et la couette (ou la couverture) à 60°C si possible et laisser bien sécher.
    • Ou alors, pulvériser 1 fois par mois un acaricide sur la literie mais l’efficacité est moins grande.
  • supprimer les peluches ou n’en conserver qu’une seule qui devra être lavée au moins tous les trois mois à 60°si possible,
  • laver chaque semaine les draps à 60° si possible (les acariens ne résistent pas à cette température).

Aménagements

Pour réduire les « nids à acariens »

  • supprimer les rembourrages en plume, laine, kapok …(coussins, fauteuils),
  • limiter les objets susceptibles de récolter la poussière (bibelots, livres et cadres),
  • installer des armoires ou des vitrines, des commodes ou des caisses fermées (pas de bibliothèque, ni d’étagères ou de caisses ouvertes),
  • choisir le lit du haut dans les lits superposés ( le dormeur du bas respire la poussière libérée par le lit du haut),
  • opter pour des rideaux légers faciles et rapides à laver régulièrement (des volets extérieurs sans rideaux intérieurs constituent une bonne alternative).

Ménage

Pour simplifier et optimiser les tâches ménagères

  • dépoussiérer 1 fois par semaine avec un chiffon humide ou les nouveaux chiffons microfibres, très efficaces pour limiter la poussière en suspension dans l’atmosphère (pas de plumeau),
  • éviter les sprays dépoussiérants et les détergents,
  • passer l’aspirateur sur les surfaces recouvertes de moquette une à deux fois par semaine, en particulier sous le lit (un aspirateur équipé d’un filtre de sortie H.E.P.A. rejette moins de débris d’acariens et autres particules dans l’air ambiant sinon l’ utilisation d’un double sac aspirateur peut être efficace).
  • aérer longtemps la pièce après avoir passé l’aspirateur..
  • nettoyer les surfaces lessivables (carrelage, parquet vitrifié, meubles …) avec un chiffon humide ou une serpillière.
  • secouer et brosser les tapis à l’extérieur de la maison (jamais à l’intérieur).

Pour un aménagement optimal

L’idéal est de respecter au mieux les conseils précédents et de réduire la surface couverte de moquette dans la maison (des revêtements de type vinyle, linoléum, carrelage ou parquet constituent des options plus saines pour les victimes d’allergies). Sinon :

  • faire un Acarex test® sur le produit d’aspiration de la moquette :
    • si l’Acarex test® est négatif, il suffit de le vérifier tous les 3 à 6 mois,
    • si l’Acarex test® est (+) changer la moquette pour un revêtement lessivable, ou utiliser un acaricide et refaire l’opération tous les 3 à 6 mois,
    • si l’Acarex test® est (++ ou +++) changer la moquette pour un revêtement lessivable.
  • faire un Acarex test® sur le produit d’aspiration du sommier : si l’Acarex test® est positif remballer le sommier dans du plastique ou changer-le pour un sommier à lattes.

Pour se procurer l’ Acarex test®

En vente par correspondance (par ordre alphabétique) :
AMÉLIUM : 02 51 82 30 50, www.Amelium.com
Dyn’R : 05 62 23 19 00, www.DYNR.COM

 

 

Pour se procurer des
housses anti-acariens
« efficaces »

En vente par correspondance (par ordre alphabétique) :
Allergoshop : 03 44 97 20 30, info@allergoshop.fr
AMÉLIUM : 02 51 82 30 50, www.Amelium.com
Dyn’R : 05 62 23 19 00, www.DYNR.COM
Protecsom : 02 33 88 70 94
En vente chez votre pharmacien

 

Publié le 15 avril 2013 - Mis à jour le 6 décembre 2016